On vous avait déjà parlé du Art Basel rapidement pour le Underbelly Project, un évènement reconnu internationalement ayant lieu chaque année en Suisse, dans sa capitale culturelle Bâle, sur le thème de l’art contemporain. Le Art Basel a été repris d’ailleurs sur le continent américain à Miami, sous le nom de « Art Basel Miami Beach » en décembre, prenant une tournure un peu plus urbaine.

Contrairement au rassemblement habituel de nos chers graffeurs préférés, ce Art Basel est un festival plus conventionnel et officiel, la preuve c’est qu’il existe depuis 1970, crée par Ernst Beyeler. Artistes émergents ou confirmés, dénicheurs de talents ou juste passionnés, le concept est avant tout de sélectionner environ 300 galeries d’art contemporain sur 1100 candidatures. Résultat, près de 2500 artistes, exposés originellement dans ces galeries, se sont côtoyés pendant une semaine pour le plaisir des yeux du public des quatre coins du monde.

Mais si cette « première foire internationale d’art contemporain » revêt un aspect plus sérieux au sein de ses infrastructures, une multitude d’évènements et de manifestations se construisent tout autour pour ajouter une petite touche d’underground. Et le géant MTN, papa de nos bombes de graff, n’a pas résisté à envoyer quelques graffeurs pour leur donner une leçon artistique de street art sur le spot à Miami.

Source