Petite pause artistique de la semaine du côté du Danemark, à Koge, petite ville qui a accueilli sept graffeurs internationaux au profit du projet d’une fondation européenne mise en place par Ground Release. Ce petit dernier dans le monde artistique est un collectif international basé à Londres qui a pour but de promouvoir les échanges artistiques et culturels entre les différents pays, et notamment ceux de l’Union européenne.

De l’Espagne, de l’Allemagne jusqu’aux États-Unis, ces graffeurs nous offrent avec gourmandise plusieurs pièces collectives sur un mur originellement noir de 300m². A l’aide de bombes, de sprays, et de pinceaux, ils ont travaillé trois jours sans relâche pour présenter chacun leur blaze dans une ambiance spatiale et futuriste… Merci aux connus et moins connus graffeurs Opium, Towns, Kem5, Soten, Roid, Score, et Dems !