Belle performance du graffeur australien Kyle Hughes Odgers aka Creepy sur dix jours de travail compressés en cinq petites minutes de bonheur visuel dans la ville de Perth en Australie, et plus précisément sur un des murs du parking de la librairie (on sait jamais pour les curieux australiens qui nous lisent).

C’est le filmmaker Chad Peacock qui a mis en boite avec brillo cette session en y rajoutant des effets animés. C’est la toute première étape du projet qui trouvera son summum avec la dernière étape incluant des éléments plus poussés mélangeant la magie du street art et de l’animation visuelle (notamment avec des boites de lumière).

Actuellement en exposition à Berlin, le style très géométrique de Kyles Hughes Odgers rappelle la simplicité des illustrations enfantines et l’univers n’y est pas non plus complètement étranger puisque sa pièce semble raconter une histoire comme nous le montre cette version studio de la pièce ci-dessous. Son travail est d’ailleurs très inspiré des contes, mythes et traditions des quatre coins du monde, ce qui explique d’ailleurs le titre « This Wall Talks ». Il faut aussi souligner que Creepy a fait appel à des amis pour qu’ils apportent leur propre touche comme Adam, Mal, ou la team Fluro.

Vous pouvez suivre l’évolution du projet ici dans le cadre du programme Foodchain de Perth qui a pour but de soutenir des jeunes talents et des événements musicaux et artistiques, du collectif William Street, une association locale qui regroupe toutes les personnes travaillant dans l’industrie culturelle, et enfin avec l’appui de la division de la police stratégique concernant la lutte contre la délinquance (ben oui, ne nous demandez pas ce qu’elle vient faire là, probablement dans un objectif de sensibilisation).