Après la confection d’une des plus grandes pièces de l’histoire du street art sur un mur de 116 mètres de long représentant un gigantesque train aux allures titanesques dans un monde en noir et blanc, le graffeur M-City revient sur le devant de la scène avec son style si particulier du côté de la Pologne, à Wroclaw.

C’est cette fois-ci un mur tout en hauteur qui a eu l’honneur de passer entre les mains du maître. Un long travail de titan réalisé centimètre par centimètre, qui nous plonge dans univers de chaos où les trains semblent tomber dans le vide, pour finir dans le cimetière des locomotives

Source