Petite session lors de la Stroke Urban Art Fair, le premier salon mondial d’art urbain sous toutes ses formes qui officie maintenant en Allemagne depuis trois ans.

Pour la première fois dans l’histoire, la majorité de la population est une population urbaine. Cette urbanisation très rapide et les transformations de l’environnement qui ont suivi on conduit l’art contemporain à s’adapter à travers les graffitis, les tags, le graphisme ou encore les tatouages. L’Urban Art Fair a la volonté de se construire parallèlement au marché des galeries classiques d’art gouvernées par la politique du « beau et la richesse » dans un monde spéculatif et commercial. Il s’agit donc de donner un nouveau contexte moins underground à des mots comme « Street Art », « Low Crow » ou encore « Comic Art » en mélangeant les particularités des cultures urbaines aux aspects ordinaires des expositions d’art.

Jusqu’à alors les premières éditions (dont deux en 2010) ont alterné seulement entre Berlin et Munich, celui à Munich ayant lieu plutôt en mai et celui de Berlin en octobre. Ainsi, en mai dernier, Munich a vu défiler des graffeurs prestigieux à l’origine des différentes fresques murales: Monsta (France), Four Plus : Arsek & Erase (Bulgarie), The Weird Crew : Cone, Herr Von Bias, Dxtr, Peach Beach, Nychos, Frau Isa, Rookie & Low Bros (Autriche / Allemagne), Skount (Espagne), KNZ Clan : Deep, Hide, Jaman & Ruas (Italie), Viagrafik (Allemagne) et Blaqk : Greg Papagrigoriou & Simek (Grèce). Et tout ce beau monde a pu profiter de 10 000 visiteurs sur quatre jours qui sont venus admirer les œuvres réalisées deux jours avant dans le bâtiment Hauss 3 du parc des expositions de Munich.

Les pièces sont magnifiques, et quand on rassemble autant de talents qui se côtoient d’un mur à l’autre, forcément c’est très impressionnant. La prochaine édition de l’année se tiendra à Berlin du 13 au  16 septembre pour les plus curieux. D’ici là, on regarde cet excellent compte-rendu vidéo de Melle Terite et Monsta lui-même. Et les photos, c’est par ici !

Source