Le photographe à l’honneur aujourd’hui a suffisamment de talent pour bientôt prétendre shooter les unes des plus grands magazines de mode internationaux. Une consécration ? Pas du tout…
Heureusement pour nous, on profite que Rog Walker n’ai pas encore complétement vendu son âme et son talent au diable qui s’habille en Prada pour vous faire découvrir une sélection de ses clichés :

Que les plus sceptiques d’entre vous se rassurent, il est moins question ici de simple photographie de mode que de traduire et de suspendre par la photo l’identité atypique d’une génération de hypster. Et c’est ce qui rend le travail de Rog Walker si immersif.
La quasi-intégralité de ses photos prend place dans la rue. On assiste ainsi à un fort contraste entre les sujets d’une grande frivolité mais a l’identité extravagante et ces environnements urbains lourds et austères qui nous sont pourtant si familiers.
Ces deux caractères très distincts sont cependant harmonieusement conjugués en post-prod par le New Yorkais.

Ah oui ! J’oubliais… Après avoir clos ses séries de portrait Identities R.W a mis en ligne il y a quelque jours Dumbo, vidéo au titre impromptu qui donne une idée de la façon de travailler de ce photographe excentrique.

Pas encore convaincu ?