fullcolorskateparkBordeaux3

Après le bowl parisien de la Muette, les relookings de skatepark ont la côte en ce moment. La preuve avec le dernier en date réalisé par le collectif Fullcolor invité par la Mairie pour repeindre celui de Bordeaux. Une autre facette du graff qui ne rechigne pas à travailler avec les collectivités locales pour embellir nos villes !

Enfin, le « en ce moment » est relatif puisque cette initiative date d’avril, et que malgré notre train de retard, on a pas pu s’empêcher de vous faire découvrir cette trouvaille pour ceux qui l’auraient aussi ratée. A proximité du Hangar 14, les 2 350 m² du park accueillent chaque jour les jeunes passionnés de BMX, skate ou roller. Considéré comme l’un des plus grands de France, il avait déjà reçu des coups de bombes de graff à son inauguration en 2006 par Dem189, Grems, Lek, Mike Cristal, Res, Subcultur, Sion, Smo, et Zarb, tous membres de Fullcolor qui fait dans la commande et dans la performance de graff depuis 15 ans. La dernière touche collective par Zarb, Sion, Scaner, Lek, Res, Smo et Dem a été apportée en novembre dernier finalisant une fresque de 200m² entourant le bowl.

fullcolorskateparkBordeaux

Et quoi de mieux pour réaliser la fresque que de se coller à l’univers de ceux qui la côtoieront tous les jours ? Ainsi, à travers les différents styles des graffeurs, le collectif a choisi de représenter en mouvement les sports de glisse en harmonie avec des paysages du patrimoine bordelais comme le théâtre, le Pont St Pierre ou le tramway. De quoi l’intégrer parfaitement au paysage urbain !

fullcolorskateparkBordeaux2

Le long de la promenade côté Garonne, une vague aux entrelacs abstraits incarne l’origine de la glisse. Sur la place de la Martinique, un élément végétal fait une transition avec les berges. A l’autre extrémité, un agrandissement en pleine vitesse et en gros plan d’un skate est un signal fort pour attirer l’attention sur le site. Les couleurs de ce mur sont en coordonnées avec le minéral des pavés. En lien avec le paysage urbain, le long des quais, le collectif joue avec une écriture fluide, aux contours estompés. Plus loin dense et contrastée l’écriture syncopée en noir et blanc prend du mouvement et du rythme aux accents futuristes.

Mis en boite par Thomas Lemarchand.

Source 1
Source 2
Photos

  1. Eclats de Mots » Blog Archive » Murs de rêve. Le skatepark à Bordeaux
    Juil 28, 2015