Deux grosses compétitions ont eu lieu ce mois de juillet dans le monde du BMX. Forcément, l’été c’est la saison parfaite pour mettre en place des modules géants entre park, street, flat ou vert (enfin, pas si idéale que ça vu le temps). Plantons le premier décor avec les Championnats du monde de BMX (à ne pas confondre avec les championnats organisés par l’Union Cycliste Internationale qui eux sont seulement tournés vers les courses de BMX).

Ces BMX Worlds se sont déroulés du 13 au 15 juillet à Cologne, une des plus grandes villes d’Allemagne. Un lieu historique puisque si la ville accueille depuis 28 ans des contests internationaux, les premiers championnats de BMX freestyle ont eu lieu là-bas en 1994 ! C’est la marque Monster Energy, adepte de ces événements de sensations fortes, qui a chaperonné ces trois jours de réunion internationale pour toute la scène BMX pro, amateur, et féminine. Au total, 400 riders étaient au rendez-vous. Vous énumérer toutes les grosses pointures serait beaucoup trop long, mais entre autres on a retrouvé nos frenchies Maxime Chaveron et Matthias Dandois, mais aussi David Hoffmann, Dennis Ernarson, Harry Main, Adam Kun, Mark Webb, Ryan Nyquist ou encore Brett Banasizewcz.

La première place en flat est décrochée encore une fois par Matthias Dandois, en street c’est Bruno Hoffman, et en dirt Kyle Baldock. Si une grande partie a été gâchée par la pluie et les mauvaises blessures, on vous a sélectionné le meilleur de l’événement avec la finale de dirt qui reste une des plus spectaculaires.

Sans oublier l’excellent edit de la team Total BMX qui fut une des rares teams à décrocher le succès un peu partout malgré quelques soldats tombés durant l’entraînement.

Et puis pour le petit bonus, on vous offre quand même le dernier run de Matthias Dandois qui finira champion du monde de flat 2012 avec en bande son… Call Me Maybe. Ce sont certes des championnats du monde mais il y a encore plusieurs points à améliorer tout de même, comme, outre la musique, le peu de retour de l’événement (les edits sont malheureusement rares).

On va donc continuer sur un tout autre état d’esprit avec le festival NASS, un contest international en Angleterre incontournable en matière de sports extrêmes et de musique pour remuer le tout. Du 6 au 8 juillet des milliers de personnes se sont réunies dans la zone Royal Bath & West Showground, un gigantesque espace de verdure qui accueille régulièrement des festivals.

NASS c’est carrément le pied pour les riders: ils peuvent assister la journée à des purs contests de skate, de BMX, de rollerblading ou encore de motocross tout en allant voir en concert le soir Sum41, Chiddy Bang, Doctor P ou encore une cinquantaine d’autres artistes. Si on se concentre aujourd’hui sur le BMX, il faut souligner que côté roller le niveau est aussi sacrément haut. On finit donc cette rasade de vidéo avec la finale de park remportée haut la main par le fameux Mark Webb !

Source