Le clip a fait le tour du monde et ses singes sont devenus fameux: un petit coup de Bruno Mars pour chiller comme il faut. L’art de faire un melting pot de voix détourné sur un beat qui tue, c’est le groupe Super Preachers de derrière les fagots d’un genre ovnique. Et une petite sélection thématique de la semaine avec des délices instrumentaux signés Neat Beats et Vanilla. Enfin, le retour dans le temps oldschool avec… Will Smith.

Beni: Super Preachers – Vive la France libre
Un grand homme ce Charles, avec un de ces sens de l’hospitalité gros comme ça !
Pas du genre à vous envoyer au Goulag si vous crachez dans la soupe…

Ary: Will Smith – Miami
Redécouvert du côté de la playlist des riders de MarieJade, ce son bouge-ton-boule était tombé dans l’abime de ma discothèque… Le jour même, je lis un article comme quoi le Prince de Bel Air était la série la plus regardée à Guantánamo. Un signe du destin qui me pousse à crier à la gloire de notre Will Smith.

Voke: Bruno Mars – The Lazy Song
L’été fait rage au dessus de nos tête. On ne peut plus sortir entre 12h et 16h. Alors on se sort une bière du frigo, on monte le son de son Ipod et on profite !

Ary: Neat Beats – Graffiti on a Tuesday Night
Un petit son chill pour les « sessions graffiti du jeudi soir » du groupe de beatmakers Neat Beats qui nous fait voyager dans un tout autre monde entre glitch et abstract hip hop.

Ary: Vanilla – Give You Everything
Après l’avoir découvert il y a quelques mois, Vanilla est de retour dans mes oreilles après plusieurs soirées. L’album est en téléchargement gratuit (Soft focus): un parfait mélange entre vibe groovy, perles hétéroclites et délices soul.