La Národní třída est la plus grande avenue de Prague. On y rencontre de nombreux magasins, des buildings et les grandes infrastructures de la capitale. Lourde d’histoire, sa naissance remonte au 19ème siècle, et depuis sciences, institutions et arts se côtoient tout du long. Prague est d’ailleurs très connue pour son histoire sociale, culturelle et littéraire. Ses vieux bâtiments et ses églises austères en sont le parfait exemple. Même si depuis Prague est passée par tous les styles donnant lieu à un subtile mélange entre art baroque, nouveau, gothique ou classique.

Beaucoup d’artistes et graffeurs ont laissé leurs traces sur les murs de la ville, en témoigne par exemple le célèbre mur de John Lennon. Pour ajouter une touche un peu plus underground, les graffeurs Point, Pasta Oner, Tron et X-dog ont apporté leur grain de sel talentueux en produisant un mur gigantesque dans le coin de la Narodni Trida du côté du tram. Si la scène locale est petite, ces quatre là nous ont rappelés qu’elle n’est pas inexistante.

En réalité, ils ont déjà fait connaissance avec ce mur en 2008, puis ils l’ont « offert » à BLU (les fameux tanks). Un peu comme leur mur fétiche, cette année était pour eux celle du changement. Aussitôt dit, aussitôt fait, les quatre graffeurs ont juxtaposé leurs styles très différents tout en cultivant une certaine harmonie.

Voici enfin le making-of de cette énorme pièce mis en boite par Pavel Borecky.

Source