Un bruit est-il nécessairement une nuisance ? La pluie battante sur le bitume brûlant un soir d’Été… Le sifflotement d’un promeneur appelant son chien… Les freins crissants du bus arrivant à son arrêt… Chaque cassette, minutieusement étiquetée d’une date et d’un lieu, cache un son, un souvenir, un état d’âme. Des pans entiers de murs recouverts d’une vie à enregistrer des sons. Tout simplement. Ca vous dit quelque chose ?

KEIZOmachine! et Juicy c’est un peu de la même famille. Un univers fait de baskets ripant sur le goudron, de clapotis de getas des geishas, de feux d’artifices chatouillant nos tympans. Leur terrain de jeu à eux, c’est la ville, leur ville, Tokyo, et les murmures, fracas et rumeurs de ses 6000 habitants au kilomètre carré. Du quartier calme de Kichijôji à Zôjô-ji, en passant par les grandes artères encombrées de Ikebukuro, les bruits apparaissent, se chevauchent et s’évanouissent selon les quartiers et les atmosphères.

Pour HIFANA, ce duo de Japonnais beatmakers et amateurs de percussions, tout se joue dans l’instant. ils séquencent et samplent les sons en temps réel pour une création originale en toute groovade. Une pincée de Hip Hop et de scratchs sur platines pour le côté street et la sauce prend. Comme ça, sur le vif, l’espace sonore est empli de leur identité culturelle propre.

Hifana c’est aussi une fracture visuelle de l’œil. Du Tokyo moderne aux traditions ancestrales japonaises, leurs clips, c’est un savoureux mélange d’auto-dérision et d’animations diablement efficaces. Un parfait combo visuel et auditif traçant le portrait sonore de la capitale japonaise où les sons trouvent tout leur sens.

HIFANA (2)

“C’est un thème qui nous tient à coeur parce que nous adorons travailler avec des sons ne provenant pas d’instruments. Si nous devions remixer une autre ville, nous voudrions intégrer des sonorités propres à cette culture, à ce pays, à cette ville. N’importe quelle ville avec une culture musicale et sonore forte pourrait faire l’affaire.”

Bientôt Paris ;) ? En tout cas, l’idée des cartographies sonores, comme le souligne Pop-Urbain, fait de plus en plus son nid dans le paysage urbain. Pour exemple, à Toulouse se monte un projet de découverte sonore des quartiers pour les aveugles. Une ville qui fait du bruit est une ville qui a des choses à raconter… Pour preuve, Hifana a confectionné une application pour vous permettre de créer vous mêmes vos créations sonores en tâtant du pad, du sampler, du séquenceur et de la platine. A vous de jouer !