Bref, aujourd’hui c’était dimanche. Les écouteurs m’ont regardé, je les ai regardés, ils m’ont regardé. Dehors à la fenêtre il faisait un soleil resplendissant. Je me suis dit: « Je devrais aller faire un tour dehors ». Le PC m’a regardé, je l’ai regardé. J’ai pensé: « Puis merde ». Je suis allé sur Urbstreet. La playlist m’a regardé, je l’ai regardée, elle m’a regardé. Bref, aujourd’hui c’était dimanche.

Ne résistez pas à la tentation du choc des générations (oui, encore). Si vous êtes plus un défenseur de l’éternelle flamme qui réside dans la jeunesse, les deux gosses de Carbon Airways et leur son electro seront vous étonner et vous scotcher littéralement sur vos sièges (mais d’où sortent-ils ?). Partisan des bonnes vieilles valeurs reggae, le vieux Kiddus I est là pour vous satisfaire en acoustique. Dans la même tranche d’âge, les rois de SuperHeavy qui ont déjà depuis bien longtemps fait leur nid dans le monde de la musique reviennent avec un quatruo détonnant (Mick Jagger, Damian Marley…).

Voguant dans un autre monde, trois autres artistes calmeront vos mœurs si vous êtes une petite nature et que vous ne désirez pas vous confronter à la guerre des âges… Commençons par l’excellent collectif la Fronce qui fait parler de lui depuis plusieurs mois déjà. Vous ne connaissez pas ? C’est l’occasion de le découvrir avec la bande de Grems qui revient pour un nouveau clip. En voici d’autres qui mélangent le vieux et le nouveau… C’est les gars d’OCD et Black Thought (The Roots) qui nous envoient du flow rapide et acéré comme au bon vieux temps du hip hop new-yorkais des années 90. Pour finir, pour être complètement transporté et transpercé par les émotions, Paul Thomas Saunders vous plonge dans un monde sombre et torturé… Enjoy !

Matt: Paul Thomas Saunders – Appointment in Samarra
Je sais, rien à avoir avec mon habituel penchant hip hop. Je sais, ce jeune homme mystérieux et introverti a déjà défrayé les chroniques blogueuses le mois dernier. Il y a rien à faire, sa voix profonde a le don de chambouler mes émotions. A écouter à fond dans son casque pour se sentir vraiment transporté par sa gratte et les plaintes de Paul Thomas Saunders du fin fond d’un monde obscur…

Beni: Kiddus I – No Salvation Until
L’avenir n’est pas dans la jeunesse ! (Ou du moins n’est plus). Frank Downing a.k.a Kiddus I nous le prouve avec ce titre prophétique tiré de son premier album. D’une dizaine de titres, l’album Inna de Yard a été enregistré, comme son nom l’indique, dans l’arrière cour de la maison de l’artiste. Or la qualité acoustique de l’album est à tomber. Qui a dit que tous les voisins étaient chiants et bruyants ?…

Sinh: Carbon Airways – Transmission
Les derniers enfants à avoir su faire de la musique avec talent et à sortir du lot s’appelaient les Tiny Masters of Today et en murissant, leur musique a perdu de son charme.
Cette fois-ci, des sales gosses de 14 et 16 ans mettent la main à la pâte, évoquent aussi bien Crystal Castles que Prodigy. Leur son electro ultradark fait vibrer, loin, très loin.

Ary: OCD : Moosh & Twist ft Black Thought – Mathematics Remix
Boum ! Sorti le 1er septembre, entendu sur l’émission de la Caution hier soir, voici un morceau de rap US comme on l’aime qui reprend la vieille sauce des années 90. Ça bouge, le flow coule de source, et en plus on retrouve un membre des Roots…

Voke: SuperHeavy – Beautiful People
On reste dans l’esprit de mon dernier article et cette semaine c’est « Beautiful People » de Superheavy… Sans aucun doute le meilleur son de l’album ! A quand le clip ?

Walek: Djunz feat. Grems, Kussay, Nemir – A nous les manettes
Je vous ai peut-être pas encore parlé d’un méga collectif qui s’appelle la Fronce ? En tous cas, cette longue bande de potes menée par Grems n’en finit plus d’enchainer les projets et voici le dernier clip qu’ils nous ont sorti. Du rap en français, du rap froncé !