Matt Priest nous a donné du fil à retordre, et pour cause, on s’excuse de la mauvaise manipulation qu’on a pu faire hier soir, et qui a malheureusement atterri dans vos boîtes aux lettres ou flux rss…

Petite parenthèse fermée, on en vient finalement à sa vértiable présentation. Matt Priest est un fameux rider à la fois de Vans, Segment, Kink et Relentless, et au vu de ces décorations, vous vous en doutez que celui-ci est bien connu de nos services. Même si ce dernier n’est pas souvent présent sur la scène des contests et des petites aventures entre riders, il n’est jamais bien loin à s’entrainer dans son coin sur son bmx.

Et ça été en effet le cas pendant l’été dernier où Matt n’a pas décolé de ses pédales, entre le timide soleil d’Angleterre et le climat sec et caniculaire d’Austin. Enfin, ces lieux restent les principaux puisqu’on exclut volontairement la flopée de voyages qu’il a pu effectuer grâce à ses sponsors durant l’été, et plus précisément le sud de la France qui recèle selon lui de ses spots préférés en matière de trails.

Tout ça pour terminer sur une note positive, encore plus pour les amateurs de trails, où devant la caméra de Johnny Elia et avec un morceau reposant de The National, que ce soit au coucher du soleil ou en plein après-midi, on a le droit à de magnifiques images et tricks de Matt Priest qui semble s’amuser comme un enfant.

Source