IronlakChina4
Après la session du Neon Golden, la marque australienne de bombes de graff Ironlak récidive sur les contrées chinoises. En effet, en ce début d’année, les cerveaux derrière la marque ont quitté la grisaille de leurs bureaux pour s’offrir un « Graffiti trip » en Chine.

IronlakChina1
Ce n’est pas une première puisque face aux coûts élevés d’une production locale (et australienne, qui plus est), Ironlak a délocalisé cette dernière en Chine tout en assurant une peinture de qualité et innovante.  Toute l’équipe, composée de PHAT1, TUES and STORM de l’Ironlak Family et du reste de la troupe YESMA, DYMS, PALMS, MUCH, RIFLE, RUSTE et MEMOS, sont donc partis en séminaire d’entreprise à leur façon où sessions graff, tags et découverte d’une autre culture étaient les activités de rigueur.

IronlakChina2
Après avoir officialisé la construction de la nouvelle usine par la visite du processus de fabrication et d’un contrôle de qualité de plus en plus pointu, il était temps de sceller cette installation à la façon d’un vrai writer. Ainsi, les jours suivants, l’équipe a laissé de côté négociations et réunions pour aller graffer avec les writers locaux TOUCH, SENK, MEGIC, KISH, et MO sur une énorme clôture et profiter de la culture locale entre bouffe chinoise et feux d’artifices.

IronlakChina3
Un grand bravo à Selena Miles en passant qui n’en finit plus de nous étonner par ses talents d’editing et pour ses découvertes musicales. Retrouvez par ici le récit de ce voyage par Dyms, la traduction par Canz Lens ainsi que toutes les magnifiques photos prises par Luke Shirlaw en plus de la vidéo.

Source
Photographies: Luke Shirlaw