(Ceci est à la lire comme si vous étiez un dimanche. Oui débrouillez-vous pour remonter le temps, c’est pas notre faute).

« Crise ». C’est le mot à la mode depuis déjà plusieurs années. Crise financière, crise immobilière, crise de l’Union Européenne, crise Grecque, crise Italienne, crise de pays Arabes ou tout simplement crise mondiale à travers les Indignés. Le monde tourne autour de vous, les choses changent progressivement, les cultures évoluent entre nouveautés et traditions, la jeunesse se fait entendre. Le dimanche soir, c’est aussi le soir où on est déconnecté de toute charge de la semaine, de toute routine habituelle. C’est la fin de l’éternel recommencement. « Allez, demain commence une autre semaine ». C’est le soir où on se vide le cerveau, c’est le soir où on réfléchit un peu à tout, dont le monde qui nous entoure. Et s’il y a une chose qui nous aide à faire le vide, c’est bien la musique… qui elle aussi est en perpétuel changement.

Encore eux ! Oui Set&Match sont hyper productifs en ce moment, au plaisir de leurs fans. Nouvelle génération d’un rap français innovant, ils ont tourné dans un restaurant de Montpellier. Ventre vide, s’abstenir. Oreilles affamées, foncez. Pour un ambiance plus psychédélique, la découverte du jour se trouve chez Awolnation, dont le clip colle parfaitement à ce son très prenant et horrifique… Autrement, nous avons le fameux duo qui traverse le temps, Gil Scott Heron et Jamie XX. Un beau travail de ce dernier qui donne une ambiance dark et jazzy… Beau duo d’un chanteur à la voix soul et d’un DJ aux platines d’or, j’ai nommé Smoove & Turrell. Ça déménage, entre soul, pop et hip hop, ils savent bien faire ! Une histoire triste et une plume d’un rappeur, ça fait toujours bon ménage. La preuve avec Roots Manuva. Et pour finir en beauté, Little Boots nous emmène en voyage électronique dans des lointaines contrées très « Ibizatiennes ».

Voke: Awolnation – Sail
Découvert totalement par hasard sur la toile, je n’arrive pas à m’en décrocher….

Walek: Set&Match – Wesh Bagel
Je ne sais pas si c’est parce que le clip est tourné dans mon restaurant préféré mais j’adhère à fond, je ressens comme un gros manque de Montpellier quand j’entends du Set&Match. L’effet est garanti, ça sent bon le sud, les têtes décomplexées et le naturel. C’est aussi l’occasion de vous dire qu’ils ont sorti un EP gratuit qui s’appelle Setautomne et qui se télécharge ici.

Beni: Gil Scott-Heron And Jamie XX – I’ll Take Care Of You
Take Care ! C’est sur ces mots que résonne l’album de Drake ainsi qu’un titre éponyme tiré de ce même album avec un sample de Gil Scott’ et un feat de Rihanna.
Il se trouve que l’instru de ce surprenant morceau est très légèrement pompé sur le travail de Jamie XX et l’album We’re New Here. Le petit Jamie avait, il y a un an de cela, entrepris de reconstruire les mélodies de certains morceaux du répertoire de Gil Scott Heron. Désolé Aubrey Drake Graham, mais c’est pas bien de copier sur ses petits camarades talentueux.

Ary: Smoove & Turrell – Slow Down
Clip complètement déluré. Oui vous avez bien reconnu l’humour anglais… C’est ma découverte du moment et je suis complètement fan de leur album, qui allie influences soul, pop, jazz et hip hop. Ouais, tout ça à la fois, ils sont forts. Un beau duo d’un chanteur groovy et d’un DJ aux platines d’or. Tout ce que j’ai envie là maintenant, en train d’écouter, c’est de crier « Fuckin’ yheaaaa ».

Matt: Roots Manuva – The Falling
Roots Manuva est un chanteur londonien d’origine jamaïcaine. Habile mélange entre reggae et rap, parfois il part carrément dans un délire dub, ça fait déjà plusieurs années qu’il tourne dans les bacs… Et parfois, quand Roots Manuva prend sa voie la plus poétique, ça rend bien, surtout quand il s’agit de raconter une triste histoire.

Sinh: Litte Boots – Shake
Le retour de l’enfant prodige de la dance-pop, qui avait illuminé nos oreilles il y a quelques années de ça, revient avec un morceau qui se teinte d’electro (notamment avec un sample d’Etienne de Crécy). Ca s’appelle Shake, c’est fait pour shaker son cul, et c’est plutôt efficace vous en conviendrez. Profitons des derniers rayons de soleil qui subsistent encore pour se croire à Ibiza (idée curieuse, j’en conviens).